Pourquoi développer un site mobile

Posted Posted by Clibec in Achats en ligne, Magento, Web Mobile     Comments No comments
Fév
5

Pourquoi développer un site mobile (web-app) et l avenir de l’application mobile.

Demo site mobile: http://m.filtredepot.com

Le téléphone intelligent pour accéder à Internet mobile

Après la tablette numérique (74,1 %) et l’ordinateur portable (72,4 %) comme appareils les plus
fortement sollicités par les adultes québécois pour accéder à Internet mobile, le téléphone intelligent arrive en troisième position, avec 61,5 % des adultes qui utilisent cet appareil pour accéder à l’Internet.

Les Web-App, l’avenir de l’application mobile.


Avec l’arrivée de l’AppStore d’Apple et ses applications pour iPhone, le web a connu un nouveau tournant : Les réseaux sociaux, les journaux en ligne, les RIA (Rich Internet application) ont tous fini par être conçu en version iPhone.Le succès de l’iPhone et le buzz qui a tourné autour a conforté l’idée générale que les entreprises liées au web devaient porter leur image sur l’iPhone comme elles l’ont fait auparavant sur Facebook.

Créer une application, c’est souvent beaucoup d’investissement pour peu de retour et maintenant, on parle que les applications doivent également être développer sur l’Android market, le Windows Marketplace for Mobile Blackberry et pourquoi pas l’OVI Nokia ?

Fini la belle époque du Java2me ! Des langages différents, des contraintes techniques de plus en plus nombreuses et donc des coûts de plus en plus élevés pour un ROI souvent bien minable.

Une solution, l’HTML5 finalement, ce que les mobiles next-gen ont en commun, c’est un navigateur internet efficace et de plus en plus souvent ouvert à l’HTML5. L’HTML 5, s’il n’offre pas encore la possibilité d’utiliser les capacités 3D de l’appareil, il offre beaucoup de fonctionnalités d’exploitation de son environnement tout en utilisant un langage connu de tous.

Stockage de données en local, géolocalisation par GPS, vidéo, son, animations vectorielles et des API de plus en plus nombreuses comme Google MAP pour mobile.

Finalement, beaucoup d’applications se trouvant actuellement sur iPhone et Android pourraient aussi bien être des web-apps avec un coup de développement bien moins élevé.

Les WebApp plus gourmandes et moins rapide ? Pas si sûr ! Prenons le cas de l’iPhone: permet de placer une adresse internet dans springboard comme n’importe quelle application et il propose également un mode « Web App » utilisé par Google Wave afin d’afficher sa version iPhone en plein écran (et non dans le navigateur). Dans ce cas, Safari devient un simple moteur d’application.

Ensuite, l’HTML5 prend la relève, celui-ci permet de stocker l’application et ses données en local sur le mobile. De cette façon, il n’est plus obligatoire de se connecter à internet pour avoir accès à son site mobile. Une fois la connexion rétablie, les données peuvent se synchroniser.

Un milliard de mobiles HTML5 vendus dans le monde en 2013

Post comment

You must be logged in to post a comment.